Randonnées en Cévennes

Au fil des randonnées, on trouve toujours une trace, un indice de passage d'un animal, un végétal particulier, une histoire à imaginer et à raconter... Je partage cela avec vous, au cours des randonnées accompagnées, mais aussi sur ce blog !




article du 16/05/2019

Chevrette au printemps

chevrette

Observée dans la haute vallée de la Cèze, cette chevrette était bien curieuse !

Pourquoi est-on sûr qu'il s'agit bien d'une femelle ? Nous sommes au mois de mai et les chevreuils mâles ont en ce moment de beaux bois prêt à l'emploi ! Tandis que les chevrettes, elles, n'ont pas de bois !

Effectivement, les bois des chevreuils poussent durant l'hiver, surtout en janvier-février et sont prêts pour le début de l'été, période de reproduction. Ils les perdent ensuite à l'automne afin qu'ils repoussent l'année d'après !


- voir ou laisser un commentaire -


article du 04/04/2019

Naissance chez les sangliers

sanglier

Nous sommes fin mars quand la photo est prise. La femelle a du mettre bas il y a très peu de temps ! La plupart des naissance ont lieu au mois de mars chez les sangliers.

Les laie donnent généralement naissance à une portée par an, composé de 4 à 7 petits.

Les marcassins, les petits, sont rayés en long, comme on voit sur l'image, jusqu'à leur 3ème-5ème semaine. Comme quoi, ils ne sont vraiment pas vieux !


- voir ou laisser un commentaire -


article du 06/03/2019

Visite du blaireau

blaireau

Ça y est, le blaireau ressort de son trou ! C'est que l'hiver touche à sa fin. Vous connaissez le blaireau ?

Ce petit mammifère de la famille des mustélidés (comme la fouine, la belette ou la martre) est principalement nocturne et crépusculaire. En ce moment, il sort de son terrier après que le soleil soit couché pour aller manger des lombrics, des insectes, des campagnols, des taupes, mais aussi des bulbes, des graines et un peu d'herbe. Son régime est assez varié ! Il est plus carnivore au printemps et au début de l'été et plus végétarien à la fin de l'été et en automne.

Ces quelques photos sont extraites d'une petite vidéo prise à l'aide d'un piège photo. Comme on peut le voir sur le bas de la photo, il a été pris aux alentours de 21h30. Il est ensuite repassé aux alentours de 22h30.

Grâce à cet appareil, on peut plus facilement observer les habitudes des animaux afin d'aller ensuite les observer pour de vrai !




- voir ou laisser un commentaire -


article du 17/02/2019

Fleurs de noisetier

fleur_noisetier

Chez les plantes à fleurs, au niveau de la reproduction, on trouve de tout. Il y a des plantes aux organes reproducteurs (les fleurs) à la fois mâle et femelle : elle ont un pistil (partie femelle) et des étamines (partie mâle). Il y a aussi des plantes avec des plants mâles (qui portent uniquement des fleurs mâles) et des plants femelles (qui portent uniquement des fleurs femelle). Enfin, pour compliquer un peu, il y a aussi des plantes qui portent à la fois des fleurs femelles et des fleurs mâles !
Sur cette photo, ce que vous voyez, mis à part les bourgeons, c'est une fleur de noisetier. Plus précisément, c'est une fleur femelle, qui donnera plus tard une future noisette ! Les fleurs mâles, on les trouve sur les mêmes branches, ce sont ce qu'on appelle les chatons. Les noisetiers sont un des premiers arbustes qui fleurissent au printemps.
J'ai d'ailleurs trouvé une recette de chatons de noisetiers au chocolat que j'essaierais prochainement.

- voir ou laisser un commentaire -


article du 13/02/2019

Une boîte à oeufs !

ootheque

Littéralement, ce que l'on voit sur cette photo est une immense boite à œufs. C'est ce qu'on appelle, en langage scientifique une oothèque ! Elle contient pas moins de 200 à 300 œufs de… mante religieuse !
La reproduction d'une mande religieuse a lieu d'août à septembre. Au terme de l'accouplement, comme tout le monde a tendance à savoir, la femelle peut manger le mâle. De septembre à octobre, elle va ensuite créer ce cocon et y pondre. Ce cocon est constitué d'une sorte de soie qui, au départ est crémeuse mais qui durci très rapidement au contact de l'air et adhère fortement au support (souvent une tige de plante, un poteau, une pierre…).
La mère ne tardera pas à mourir, car les adultes ne passent pas l'hiver. Seuls les œufs, dans la oothèque, seront à l'abri du froid. Ce ne sera que l'année d'après, par un beau soleil de juin, qu'écloront les œufs de notre mante religieuse et en sortiront de miniatures mantes !

- voir ou laisser un commentaire -


Page : 1 2 3